Energétique chinoise

La réflexologie d’après l’énergétique chinoise 

\r\n

\r\n La réflexologie d’après l’énergétique chinoise repose sur un principe universel, que l’on pourrait nommer : « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » ou  » le macrocosme tel le microcosme ». Ainsi, les pieds sont la représentation miniaturisée de l’humain, tout comme l’humain est une réplique de l’univers, composé de terre (yin) et de ciel (yang) et animé des cinq éléments Eau, Bois, Feu, Terre et Métal. Tel un hologramme, le pied porte en lui la mémoire de tout l’organisme.

\r\n

\r\n   \"\"

\r\n

\r\n

\r\n

\r\n L’énergie vitale : le Qi

\r\n

\r\n Selon l’énergétique chinoise, notre corps est parcouru par une énergie unique appelée Qi. Elle circule le long de lignes énergétiques que l’on nomme méridiens.

\r\n

\r\n A ces méridiens correspondent différents organes internes dont les fonctions sont automatiques (elles ne nécessitent pas l’action de la volonté) et dont la bonne marche est indispensable à notre santé.

\r\n

\r\n

\r\n

\r\n Le yin et le yang

\r\n

\r\n Ce sont deux manifestations de l’énergie vitale, le Qi. Ces forces, opposées mais complémentaires, s’inscrivent dans un mouvement permanent et forment une unité en alternance, comme le jour (yang) et la nuit (yin). Chacune est contenue dans l’autre. La femme est essentiellement yin mais présente des aspects yang et inversement pour l’homme.

\r\n

\r\n  \"\"

\r\n

\r\n

\r\n

\r\n L’énergétique chinoise en réflexologie permet de maintenir ou de rétablir la bonne répartition du Qi dans l’organisme.

\r\n

\r\n  La consistance des tissus des zones plantaires guide le réflexologue pour déterminer la nature du déséquilibre en termes de dominance yin ou yang, de dominance par excès ou par manque dans la symbolique des 5 éléments Eau, Bois, Feu, Terre et Métal.

\r\n

\r\n Les zones plantaires peuvent être régulées par des manipulations yinisantes ou yangisantes.

\r\n

\r\n

\r\n

\r\n Nos rythmes biologiques

\r\n

\r\n En circulant dans notre corps, notre énergie vitale (Qi), parcourt les différents méridiens sur un cycle de vingt-quatre heures.

\r\n

\r\n Chacun des douze méridiens va bénéficier de sa présence durant deux heures, période pendant laquelle il sera à son maximum d’activité, pour dix d’entre eux, ce sera également le cas de l’organe correspondant.

\r\n

\r\n

\r\n

\r\n La loi des cinq éléments et les cinq saisons de l’énergétique chinoise

\r\n

\r\n Par cette loi, l’énergétique chinoise propose une lecture globale de l’être humain. Les cinq éléments sont assimilés à ceux de la nature ; chacun correspondant à une saison et à une intersaison : l’eau (l’hiver), le bois (le printemps), le feu (l’été), la terre (l’intersaison) et le métal (l’automne). Il s’agit d’intégrer l’homme dans le cycle des saisons et de prendre en considération le lien qui existe entre ses émotions et son corps.

\r\n

\r\n La loi des cinq éléments nous rappelle que nous sommes à la fois un corps, un cœur et un esprit : un TOUT indissociable.

\r\n

\r\n Chaque organe (yin) fonctionne en binôme avec un viscère (yang) et correspond à une saison, à nos différents états d’âme ainsi qu’à des parties spécifiques du corps. Cette notion permet de comprendre l’action que peut avoir la réflexologie sur l’état émotionnel. Ainsi en stimulant des organes, il est possible d’amoindrir des désordres émotionnels tels que la colère, l’angoisse, la peur, le chagrin… et les rétablir dans leur aspect positif : la patience, la confiance, le courage, la sérénité… 

\r\n

\r\n

\r\n

\r\n

\r\n’, 4),